Journées d'automne de la SBGG 2018 - Le rendez-vous des 27 et 28 septembre

 21e journées d'automne de la Société Belge de Gérontologie et de Gériatrie

Les journées d'automne 2018 ont eu lieu les 27 et 28 septembre au Palais des Congrès de Liège suivant un horaire revisité. BRAISES vous fixait rendez-vous le 28 septembre de 10 heures 30 à 16 heures pour une session spécifique sciences humaines intitulée : Le maintien à domicile en question(s).

Chaque année lors de ces journées, la SBGG offre une tribune aux métiers concernés par les vieillissements. Différents programmes simultanés dédiés aux multiples approches des vieillissements se déclinent au rythme de deux journées de rencontre riches en réflexion. Le programme complet est disponible sur le site de la SBGG.

 

LE MAINTIEN A DOMICILE EN QUESTION(S) 

Depuis plusieurs années, la pression sur les coûts des soins de santé d’une part, les souhaits des personnes fragilisées d’autre part, convergent vers la mise en œuvre de politiques favorisant un départ plus tardif vers les institutions d’hébergement et de soin pour personnes âgées (MRPA et MRS). Le maintien au domicile continue toutefois, malgré les dispositifs d’aide disponibles, à questionner ses conditions de possibilité. Par ailleurs, l’impact sur les institutions d’hébergement n’est pas négligeable, celles-ci voyant leur population évoluer vers des personnes aux pathologies plus lourdes. Les changements populationnels, l’arrivée des baby-boomers notamment, questionnent également cette évolution. Même si cela semble aller à contre-courant, Braises souhaite interroger  l’évidence du « vieillir chez soi » pour l'ensemble des acteurs impliqués et comprendre certaines tensions et apories autour du modèle du « tout au domicile »…

La première partie de la session interrogera la transition entre le domicile et l’institution, à la faveur de l’expérience de praticiens de terrain confrontés à de difficiles arbitrages. La seconde partie visera à présenter quelques innovations sociales en lien avec les personnes âgées fragilisées, et sera l’occasion d’une discussion entre les intervenants.

 

Programme 

10.30 - PRÉSIDENCE ET INTRODUCTION - AU MOMENT DE LA FRAGILITÉ : LES FILS DE LA DÉCISION - LAURENT NISEN, sociologue, Panel Démographie familiale, ULg, Liège

10.40 - LIBERTÉS DU GRAND ÂGE. RÉFLEXIONS AUTOUR DU CONCEPT D'AUTONOMIE DANS LES SOINS À LA PERSONNE ÂGÉE - MIGUELLE BENRUBI, médecin coordinatrice de la promotion de la santé et de la qualité, Centre de Santé de l’Amblève, Aywaille

11.05 - L'ORGANISATION DE L'AIDE ET DE L'ACCOMPAGNEMENT À DOMICILE SOUS TENSION - VALÉRIE DELINCÉ, conseillère, Autonomis-Réseau Solidaris asbl, Bruxelles

11.30 - QUAND IL EST QUESTION DE « LIMITES » AU CHEZ SOI. LES LOGIQUES D'ORIENTATION EN MAISON DE REPOS - SYLVIE CARBONNELLE, socio-anthropologue, CDCS asbl et ULB, Bruxelles

11.55 - LES DYNAMIQUES PROFESSIONNELS-FAMILLES AU DOMICILE. UN REGARD SYSTÉMIQUE - INGRID DROPSY, psychiatre, Hôpital Pèrî, Liège

12.20 - QUESTIONS/RÉPONSES

12.30 - REPAS

14.00 - INTRODUCTION - À LA RECHERCHE DE SOLUTIONS INNOVANTES - SYLVIE CARBONNELLE, socio-anthropologue, CDCS asbl et ULB, Bruxelles

14.10 - POTENTIELS ET LIMITES DU SOUTIEN À DOMICILE DES PERSONNES ÂGÉES - SOPHIE CÈS, doctorante en santé publique, IRSS-UCL, Bruxelles, et DÉBORAH FLUSIN, sociologue, IRSS-UCL et Alzheimer Belgique, Bruxelles

14.40 -  INNOVER DANS L'ACCOMPAGNEMENT À DOMICILE DES SENIORS : PLACE DES TRAVAILLEUR.EUSE.S ? - RACHIDA BENSLIMAN, doctorante en sciences de la santé publique, Centre de Recherche Interdisciplinaire ‘Approches sociales de la santé’, École de Santé Publique, ULB, Bruxelles

15.10 -  QUESTIONS/RÉPONSES 

15.20 - TABLE RONDE - Animation : LAURENT NISEN - Participation : GENEVIÈVE AUBOUY, MIGUELLE BENRUBI, RACHIDA BENSLIMAN, SYLVIE CARBONNELLE, SOPHIE CÈS, VALÉRIE DELINCÉ, INGRID DROPSY, NATHALIE de WOUTERS

16.00 -  FIN DE SÉANCE